Le crédit d’impôt pour la formation des chefs d’entreprise a été instauré par la loi en faveur des petites et moyennes entreprises. Il s’applique aux dépenses engagées depuis le 4 août 2005 et jusqu’au 31 décembre 2022 (L. fin. 2020, no 2019-1479, 28 déc. 2018, JO 29 déc., art. 29 ; voir Les Nouvelles Fiscales no 1258).
Ainsi, les entreprises qui exposent des dépenses pour la formation de leurs dirigeants bénéficient désormais d’un crédit d’impôt égal au produit du nombre d’heures passées par les chefs d’entreprise en formation par le taux horaire du SMIC.